Transformation numérique et enjeux des TI en santé

DESCRIPTION GENERALE DU THEME DU GTAIM :

Présentation générale du thème ainsi que des enjeux actuels liés à son étude et qui justifient le développement d'un GT-AIMS compte tenu notamment du contexte formé par notre communauté.
Les technologies de l’information (TI) jouent un rôle de plus en plus important dans le secteur de la santé. Aux systèmes d’information cliniques utilisés dans les organisations hospitalières s’ajoutent des systèmes d’information inter-organisationnels ainsi que, plus récemment, des technologies digitales et des applications pour la télémédecine ou pour la gestion de la santé des individus. En outre, de nouvelles promesses émergent autour de l’Intelligence artificielle et l’utilisation des Big data en santé ainsi qu’autour des objets connectés qui permettent de quantifier de nombreux paramètres de santé personnels. Ces innovations passent par la création de nouvelles entreprises et donc l’arrivée de nouveaux acteurs ou intermédiaires dans le secteur de la santé, dont le rôle (par exemple au niveau du partage de la responsabilité médicale) reste encore à éclaircir.
Les questions liées à la transformation numérique des organisations et à l’innovation digitale prennent dans ce secteur un sens particulier, car elles doivent rester liées à la sécurité des patients et des données médicales, ainsi qu’à la qualité des soins. Il nous apparait dès lors important d’encourager les recherches sur ces thématiques afin d’identifier, analyser et mesurer les transformations en cours ainsi que leurs conséquences pour les organisations, les professionnels de santé et les patients.
En effet, à l’heure où les discours des entreprises mettent en avant des bénéfices importants pour les utilisateurs, il est important que les chercheurs puissent à la fois 1) interroger ces discours et fournir des preuves sur leurs réalisations effectives, sur leurs enjeux et leurs conséquences et 2) proposer des connaissances actionnables aux acteurs du terrain afin de mettre en œuvre ces nouvelles innovations pour mieux résoudre les problèmes rencontrés.
Dans ce contexte, trois questions principales nous semblent importantes pour structurer la recherche sur cette thématique :
- Les caractéristiques, les stratégies et les enjeux de la nouvelle filière des entreprises TI en santé,
- Les transformations numériques des organisations de santé, en lien avec la construction de nouvelles compétences, pratiques et nouveaux rôles pour les professionnels de santé,
- Les innovations numériques en santé et le rôle du patient.

Mots clefs :

Santé, transformation numérique, Innovation numérique, organisations de santé, TI.

EQUIPE PORTEUSE :

Correspondant :

Ologeanu-Taddei, Roxana – Université de Montpellier, MRM – Maître de conférences HDR – roxana.ologeanu-taddei@umontpellier.fr

Roxana Ologeanu-Taddei travaille sur l’innovation numérique et la transformation numérique des organisations notamment dans le secteur de la santé, en lien avec des technologies variées telles le Dossier Patients Informatisé, les applications mobiles, la blockchain, l’Intelligence artificielle. Elle est par ailleurs responsable de la recherché de la Chaire E-santé, Université de Montpellier. Auteure d’articles dans des revues telles Systèmes d’Information et Management et Journal of Association of Information Systems (en cours), elle a publié également dans des revues plus spécialisées en santé telles International Journal of Technology Assessment in Health Care et BMC Healthcare Services Research. Elle est rédacteur associé de cette dernière revue. En 2017, elle a coordonné avec Guy Paré (HEC Montréal) un numéro spécial de la revue Systèmes d’Information et Management (SIM) sur les TI en santé. En 2017 et 2019 elle a été co-responsable du track TI santé lors de la conférence de l’AIM. En mai 2019 elle a organisée une journée labélisée par l’I’AIM : TI en santé : regards croisés des chercheurs et des praticiens. Soucieuse de transmettre les connaissances en TI santé aux professionnels de santé, elle a participé à la création d’un Diplôme Universitaire sur la Transition numérique des soins, qu’elle anime avec deux médecins, à la Faculté de Médecine de l’Université de Montpellier.

Responsable 2 :

Bénédicte Geffroy – IMT Atlantique, Membre du LEMNA – Benedicte.geffroy@imt-atlantique.fr 
Professeur en Sciences de Gestion et responsable du département Sciences Sociales et de Gestion.
Ses travaux de recherche portent sur les transformations socio-organisationnelles induites par le numérique. Ses recherches actuelles s’inscrivent dans plusieurs projets de recherche dans le secteur de la santé : évaluation des risques, dynamique de l’innovation en médecine nucléaire, imagerie médicale et transformations socio-organisationnelles. Auteur de plusieurs articles sur les effets transformationnels des SI (ERP, CRM, outils collaboratifs) dans les organisations. Membre du comité scientifique Revue Système d’Information et Management, collège de labellisation des ouvrages de recherche en Sciences de Gestion, Co-chair du Track TI santé AIM 2019.

Responsable 3 :

Johanna Habib, Aix-Marseille Université, Faculté d’économie et de Gestion, Laboratoire Cret-Log
Professeur des universités en Sciences de Gestion
Ses travaux de recherche s'intéressent aux dynamiques d’innovation et de transformation associées aux Technologies de l’Information (TI) dans les organisations, notamment celles du secteur de la santé. Ils explorent tant les logiques de conception que celles d’adoption des dispositifs innovants de la santé numérique. Ses recherches actuelles s’orientent vers l’analyse de l’impact transformationnel d’applications perçues comme anodines et plébiscitées par les professionnels de santé et les patients. Elle a participé à plusieurs projets de recherche institutionnels dans le système de santé (projets financés par l’ARS Pays de la Loire, l’ANR ou encore la Mutualité française). Auteurs de plusieurs articles dans des revues académiques sur les dynamiques de création ou de changement dans les organisations de santé, elle a été co-chair du track « TI et Santé » à l’AIM 2018 (Montréal) et co-chair du track « transformations organisationnelles » à l’AIM 2019 (Nantes).


OBJECTIFS :

Ce GTAIM vise à structurer la recherche sur les thématiques exposées et, pour ce faire, à favoriser à la fois les rencontres entre chercheurs et avec les professionnels de santé ou autres parties prenantes des transformations ou innovations numériques en cours. En ce sens, la journée TI en santé : regards croisés des chercheurs et des praticiens, labellisées par l’AIM et ARAMOS et organisées le 24 mai 2019 à Montpellier pourra être reproduite en 2020 à Nantes et en 2021 à Montpellier.
Par ailleurs, le GTAIM s’engage à organiser une session dans le congrès AIM et à s’impliquer dans la session correspondante à ECIS ainsi que dans le SIG santé de l’AIS. Le GTAIM souhaite organisée par ailleurs un événement pré-AIM, qui pourra prendre la forme d’un séminaire – état de lieux de la recherche sur les TI en santé.
Un autre objectif porte sur la réalisation d’une cartographie de la recherche francophone sur les TI en santé.
Par ailleurs, une importance particulière sera accordée au développement de la formation par la recherche. Dans cette perspective, les responsables du GTAIM proposent de réaliser une cartographie des formations francophones en TI santé.
Bilan (uniquement en cas de demande de renouvellement du GTAIM) :


Bibliographie indicative et fédératrice du GTAIM :

Kohli R. et Tan, S.-L. (2016), Electronic health records: how can IS researchers contribute to transforming healthcare?. MIS Quarterly, vol. 40, no 3, p. 553-573.
Savoli A., Barki H., Pare G. (2019), Examining How Chronically Ill Patients’ Reactions To, and Effective Use of, Information Technology Can Influence How Well They Self-Manage Their Illness, MIS Quarterly, à paraître.
Sherer, S. A. (2014), Advocating for action design research on IT value creation in healthcare. Journal of the Association for Information Systems, vol. 15, No 12, p. 3-18.
Srivastava S. C. et Shainesh, G. (2015), Bridging the Service Divide Through Digitally Enabled Service Innovations: Evidence from Indian, MIS Quarterly, 2015, vol. 39, no 1, p. 245-267.
Special Issue : Health IT, Systèmes d’Information et Management (SIM), no 1., vol. 22, 2017.